Nom de l’Objet:

Pendentif

Localisation:

Londres, Royaume Uni

Musée conservant l’objet:

The British Museum

Date de l’objet:

Ve siècle de l’Hégire (XIe siècle J.-C.)

N° d’inventaire Musée:

1981.7-7.2

Matériau(x) / Technique(s):

Or et émail.

Dimensions:

l. 2,1 cm

Période / Dynastie:

Fatimide

Provenance:

Égypte.

Description:

Pendentif en or en forme de croissant à décor émaillé. Deux délicats bandeaux en filigrane d'or entourent une plaque en émail cloisonné dont le motif représente deux oiseaux affrontés, séparés par un arbre. Ce bijou a pu être suspendu à des colliers de perles par les trois anneaux qui figurent à sa base. L'émail imite des motifs byzantins.
L'orfèvrerie d'or de Byzance était connue dans l'Égypte fatimide grâce aux artisans byzantins qui y avaient immigré, ou par le biais de cadeaux diplomatiques envoyés par les souverains byzantins. En 437/1046, le calife fatimide al-Moustansir (r. 427-486 H / 1036-1094 J.-C.) reçut un important présent de l'empereur de Byzance, qui comptait des centaines de récipients d'or, de pièces de brocart et de turbans brodés d'or. Cet échange de présents est mentionné dans le Livre des Trésors et des présents de Ibn Jubayr, rédigé juste avant le pillage et la dispersion du trésor fatimide en 1062 J.-C.

View Short Description

Comment date et origine ont été établies:

Ce pendentif ressemble à d'autres bijoux en or de la période fatimide, généralement de faible taille et souvent décorés de filigrane, d'émail cloisonné ou de nielle. À partir du milieu du Ve/XIe siècle commencent à apparaître des éléments figuratifs, tels des oiseaux. La datation de l'orfèvrerie fatimide s'appuie sur des fouilles exécutées dans un certain nombre de sites, dont celui de Fustat au Caire.

Mode d’acquisition par le musée:

Acheté par le British Museum en 1981.

Mode d’établissement de la provenance:

Les Fatimides étaient réputés pour la splendeur de leur joaillerie. La plupart des ateliers se trouvaient en Égypte, centre politique de la dynastie.

Bibliographie sélective:

Al-Hijjawi al-Qaddumi, G. (dir.), Book of Gifts and Rarities (Kitab al-hadaya wa al-tuhaf): selections compiled in the fifteenth century from an eleventh-century manuscript on gifts and treasures, Harvard University Press, 1996, pp. 108-109.
Hasson, R., Early Islamic Jewellery, Jérusalem, 1987, pp. 56-91.
Trésors fatimides du Caire, catalogue d'exposition, Paris, 1998, p. 135 (avec un pendentif similaire à celui du Metropolitan Museum of Art, New York).

Citation de cette page web:

Emily Shovelton "Pendentif" in Discover Islamic Art , Museum With No Frontiers, 2017. http://www.museumwnf.org/thematicgallery/thg_galleries/database_item.php?itemId=objects;ISL;uk;Mus01;4;fr&id=jewellery

Fiche rédigée par: Emily ShoveltonEmily Shovelton

Emily Shovelton is a historian of Islamic art. She studied history of art at Edinburgh University before completing an MA in Islamic and Indian art at the School of Oriental and African Studies (SOAS) in London. Since graduating she has worked on a number of projects at the British Museum. Other recent work includes editing and writing for a digital database of architectural photographs at the British Library. She is currently working on a Ph.D. on “Sultanate Painting in 15th-century India and its relationship to Persian, Mamluk and Indian Painting”, to be completed at SOAS in 2006. A paper on Sultanate painting given at the Conference of European Association of South Asian Archaeologists, held in the British Museum in July 2005, is due to be published next year.

Édition: Mandi Gomez
Traduction par: Jacques Bosser (de l'anglais).
Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : UK1 06

Related Content


On display in

MWNF Galleries


Download

As PDF (including images) As Word (text only)