Nom de l’Objet:

Moitié inférieure d’un haut-relief

Localisation:

Damas, Syrie

Musée conservant l’objet:

Musée national de Damas

Date de l’objet:

Vers 109 de l'Hégire / 727 J.-C.

N° d’inventaire Musée:

09

Matériau(x) / Technique(s):

Grès sculpté.

Dimensions:

H. 1,06 cm, l. 0,9 m

Période / Dynastie:

Omeyyade

Provenance:

Qasr al-Khayr al-Gharbi, désert de Syrie, à 80 km au sud-ouest de Palmyre.

Description:

élément d'un important ensemble de figures humaines, d'animaux et de motifs végétaux en relief découvert à Qasr al-Khayr al-Gharbi. Il consiste en la partie inférieure d'un personnage assis sur un trône. Ses pieds sont appuyés sur un repose-pieds en forme de portique à sept arcs soutenus par des colonnes doubles. Alors que d'autres reliefs du palais semblent inspirés de prototypes sassanides, certains historiens réputés ont relié cette œuvre à des reliefs trouvés à Qousayr Amra, c'est-à-dire à de claires influences byzantines ou méditerranéennes.
On pense parfois que la figure représentée est celle du calife Hicham bin ‘Abd al-Malik, commanditaire du palais, car le personnage porte de luxueux vêtements sur lesquels subsistent des traces de peinture rouge, verte et brune. La petite construction sous ses pieds symboliserait son pouvoir. L'ensemble met en valeur la gloire et la majesté du souverain.
Les sculptures en stuc appartiennent aux traditions préislamiques d'Irak, d'Iran et d'Asie centrale. Les pièces en très haut relief comme celle-ci ou des statues en ronde bosse sont un développement nouveau de cette tradition, bien qu'elles soient comparables aux sculptures en relief trouvées dans les tombes de Palmyre en Syrie.
Cette sculpture se trouvait à l'étage du palais, sur la façade intérieure donnant sur la cour à colonnade.

View Short Description

Propriétaire d’origine :

Calife Hicham bin ‘Abd al-Malik (r. 105-125 H / 724-743 J.-C.)

Comment date et origine ont été établies:

Cette sculpture ainsi que les vestiges du complexe palatial ont été datés de 109/727 à partir de l'inscription figurant sur le linteau de la porte du khan adjacent au palais.

Mode d’acquisition par le musée:

Sculpture découverte lors des fouilles archéologiques menées à Qasr al-Khayr al-Gharbi par une mission française sous la direction de Daniel Schlumberger en 1936.

Mode d’établissement de la provenance:

L'objet a probablement été sculpté sur place à Qasr al-Khayr al-Gharbi.

Bibliographie sélective:

Ettinghausen, R., Grabar, O. et Jenkins-Madina, M., Islamic Art and
Architecture 650-1250, New Haven, 2001.
Grabar, O., Formation of Islamic Art, New Haven, 1987.
Schlumberger, D., Qasr el-Heir el-Gharbi, Paris, 1986.

Citation de cette page web:

Mona al-Moadin "Moitié inférieure d’un haut-relief" in Discover Islamic Art , Museum With No Frontiers, 2018. http://www.museumwnf.org/thematicgallery/thg_galleries/database_item.php?itemId=objects;ISL;sy;Mus01;5;fr&id=sculptures

Fiche rédigée par: Mona Al-Moadin
Traduction par: Jacques Bosser (de l'anglais).
Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : SY 09