Nom de l’Objet:

Bracelet

Localisation:

Damas, Syrie

Musée conservant l’objet:

Musée national de Damas

Date de l’objet:

Ve siècle de l'Hégire (XIe siècle J.-C.)

N° d’inventaire Musée:

ع/2799

Matériau(x) / Technique(s):

Or moulé et martelé.

Dimensions:

Ø 12,5 cm

Période / Dynastie:

Fin de l'époque fatimide, ou atabeg

Provenance:

Peut-être Raqqa, Syrie.

Description:

La Syrie connaissait de nombreuses techniques d'orfèvrerie, certaines apparues dès le IIe siècle av. J.-C. Ce bracelet qui peut sembler lourd est en fait constitué de feuilles d'or sur lesquelles les ornements ont été martelés de l'intérieur, avant d'être enroulées en un tube raidi par un fil. La jonction des deux bords est dissimulée par un bandeau décoratif.
Des bandeaux rédigés en écriture coufique alternent avec d'autres purement décoratifs et mis en forme en biais, et s'enroulent autour de la pièce. Le texte est inscrit dans une composition de motifs végétaux. Il se traduit : "Grâce étendue, abondance de bénédictions et grandeur durable”.
Une charnière (à gauche sur l'image) articule le bracelet lorsque le fermoir à épingle, caché sous des pierres précieuses, est ouvert. Le fermoir lui-même était orné de quatre pierres serties qui ont disparu. Il présente un décor élaboré en capitons filigranés, grènetis sphérique et petites cordelettes tressées en or.
Ce bracelet fait partie d'une paire dont le second est conservé à la Freer Gallery of Art à Washington. Ils ne diffèrent que par leurs inscriptions, d'esprit similaire mais de rédaction autre, et sont tous deux des porte-bonheur. Le dessin et l'orientation de ces inscriptions permettent de les lire sans devoir tourner le poignet. Un certain nombre de phrases vont par paire, chacune complétant l'autre, de telle façon que le texte se poursuit d'un bras à l'autre. Il est également probable que ces bracelets appartenaient à une parure comprenant des bracelets de bras et de cheville à inscriptions similaires.

View Short Description

Comment date et origine ont été établies:

Le style de l'inscription calligraphique est datable de la période fatimide et/ou début de la période atabeg. Ce bracelet et celui de la Freer Gallery de Washington sont datables par comparaison avec une paire similaire (également conservée à la Freer Gallery) ornée de disques utilisant des pièces de monnaie frappées en Iran au Ve/XIe siècle.

Mode d’acquisition par le musée:

Pièce achetée en 1939 à Raqqa.

Mode d’établissement de la provenance:

L'objet a été trouvé dans la région de Raqqa. Au cours de cette période, Mossoul en Mésopotamie (Irak), Raqqa et Alep en Syrie et Le Caire en égypte étaient des centres de production d'objets en or et autres pièces en métal.

Bibliographie sélective:

Atil, E., et al., Islamic Metalwork in the Freer Gallery of Art, Washington DC,
1985.
Cluzan, S., et al. (éds), Syrie : Mémoire et Civilisation, Paris, 1994.
Kohlmeyer, K. (éd.), Land des Baal, Mayence, 1982.
Seipel, W., Schätze der Kalifen: Islamische Kunst zur Fatimidenzeit, Vienne,
1998.

Citation de cette page web:

Mona al-Moadin "Bracelet" in Discover Islamic Art , Museum With No Frontiers, 2017. http://www.museumwnf.org/thematicgallery/thg_galleries/database_item.php?itemId=objects;ISL;sy;Mus01;28;fr&id=jewellery

Fiche rédigée par: Mona Al-Moadin
Traduction par: Jacques Bosser (de l'anglais).
Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : SY 39