Nom de l’Objet:

Éléments du minbar de Nour al-Din

Localisation:

Jérusalem

Musée conservant l’objet:

Musée islamique, mosquée al-Aqsa / Haram al-Charif

Date de l’objet:

La construction de ce minbar a débuté en 564 de l’Hégire / 1169 J.-C. et s’est achevée en 570 H / 1174 J.-C.

Artists:

Salman bin Ma’ali ; Hamid Zafir ; Abou al-Hassan bin Yahya ; Fada’il et Abou al-Hassan Walidi Waladay Yahya al-Halabi.

N° d’inventaire Musée:

142/40

Matériau(x) / Technique(s):

Pièces de pin emboîtées, incrustées de nacre, de perles et d’ivoire.

Dimensions:

L. 245 cm, l. 112 cm

Période / Dynastie:

Période ayyoubbide

Provenance:

Le minbar a été réalisé sur commande à Alep (Syrie) pour la mosquée al-Aqsa de Jérusalem.

Description:

Ensemble de panneaux composés de pièces en pin de petites et moyennes dimensions emboîtées incrustées de nacre, d'ivoire et de perles. Il représente tout ce qui reste du minbar de Nour al-Din Zangi, fabriqué à Alep en prévision de la conquête de Jérusalem. Il fut détruit en 1969 par un incendie qui endommagea certaines parties de la mosquée al-Aqsa, notamment le mur sud, le mur de qibla. Nour al-Din commanda ce minbar alors qu'il se préparait à attaquer Jérusalem, mais il mourut avant de reprendre la ville. Ce fut Saladin qui fit transférer le minbar d'Alep à Jérusalem en 583 H / 1187 J.-C.
Ce minbar était fait de pièces de pin assemblées selon la technique d'emboîtement (ta'cheqq), mais également réunies par des chevilles de bois. Il se composait de trois parties, l'entrée à étagement de mouqarnas, l'escalier et le podium recouvert d'un kiosque, d'où le katib prononçait son sermon. D'importantes parties de la porte à doubles battants subsistent. L'entrée ouvrait sur l'escalier fermé sur ses deux côtés par des moucharabiehs.
Ce meuble avait reçu une décoration géométrique et végétale riche et variée, dont une composition de médaillons en étoile formant un splendide treillage (moucharabieh). Il présente également un ensemble d'inscriptions contenant des versets du Coran et la mention de la charte waqf de Nour al-Din Zangi et de son fils al-Saleh. S'y ajoutent les noms des artisans qui fabriquèrent ce minbar, considéré comme l'un des plus magnifiques jamais réalisés en bois.

View Short Description

Propriétaire d’origine :

Nour al-Din Zengi (a régné en Syrie en 541-569 H / 1146-1174 J.-C.), Saleh bin Nour al-Din Zengi et Salah al-Din Ayyoubi (Saladin, r. 564-589 H / 1169-1193 J.-C.)

Comment date et origine ont été établies:

Présence de dates dans les inscriptions et confirmation de plusieurs sources, les plus importantes étant Abou Chama (m. 655/1267), Ibn al-Athir (m. 630/1223) et Moujir al-Din al-Hanbali (m. 927/1520).

Mode d’acquisition par le musée:

Minbar transféré au musée de la mosquée al-Aqsa après l'incendie de 1969.

Mode d’établissement de la provenance:

L'origine alepoise est mentionnée dans les inscriptions et par des sources historiques.

Bibliographie sélective:

Abou Chama, al-Maqdisi, Dhail or Tarajim Rijal al-Qarnain al-Sadis wal-Sabi' [Biographies des personnages célèbres aux VIe et VIIe siècles], Le Caire, 1947.
Abu Khalaf, M., Islamic Art Through the Ages: Masterpieces of the Islamic Museum of al-Haram al-Sharif, Jérusalem, 1998.
Al-A'arif, A., Tarikh Qoubbat al-Sakhra wa al-Masjid al-Aqsa [Histoire du Dôme du Rocher et de la mosquée al-Aqsa], Jérusalem, 1955.
Al-Ansari, F., Minbar Nour al-Din Zengi [Le minbar de Nour al-Din Zangi], 1989, Jérusalem.
Mayer, L. A., Islamic Woodcarvers and their Works, Genève, 1958.

Citation de cette page web:

Nazmi Al-Ju'beh "Éléments du minbar de Nour al-Din" in Discover Islamic Art , Museum With No Frontiers, 2017. http://www.museumwnf.org/thematicgallery/thg_galleries/database_item.php?itemId=objects;ISL;pa;Mus01;16;fr&id=religious_life

Fiche rédigée par: Nazmi Al-Ju'behNazmi Al-Ju'beh

Nazmi Al-Ju'beh is an archaeologist and historian and Co-Director of RIWAQ, Centre for Architectural Conservation in Ramallah, Palestine. He studied at Birzeit University in Palestine and at Tübingen University in Germany. He taught at Birzeit University and at al-Quds University. He was Director of the Islamic Museum, al-Haram al-Sharif, Jerusalem, and directed various cultural heritage projects in Palestine, including surveys of archaeological and architectural sites. He was a major contributor to Pilgrimage, Sciences and Sufism: Islamic Art in the West Bank and Gaza (Vienna: MWNF, 2004) and is the author of numerous publications on the history, archaeology and cultural heritage of Palestine.

Traduction par: Jacques Bosser (de l'anglais).
Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : PA 16