Nom de l’Objet:

Petite gazelle en bronze

Localisation:

Rabat, Maroc

Musée conservant l’objet:

Musée archéologique

Date de l’objet:

Fin du IVe et VIIIe siècle de l’Hégire (fin du Xe siècle et XIVe siècle J.-C.)

N° d’inventaire Musée:

S.N.I

Matériau(x) / Technique(s):

Bronze, fonte pleine.

Dimensions:

H. totale 13 cm, Ø 5 cm

Période / Dynastie:

Omeyyade et mérinide

Provenance:

Double provenance : la partie supérieure viendrait de Cordoue, la partie inférieure aurait été fabriquée au Maroc.

Description:

Cet objet en bronze est formé de trois éléments se superposant : une petite gazelle soudée à un socle rectangulaire surmontant une boule munie d'une tige ; en dessous, une petite sphère entourée d'une corolle de quatre pétales. Des rivets maintiennent tous ces éléments à la tige qui retient les différentes pièces et sert d'axe à l'ensemble. La gazelle, le support, la boule et la tige sont en fonte pleine. Le corps de la gazelle au cou cambré est recouvert d'une mince pellicule dorée. Ses membres portent sur leur partie supérieure un timbre meublé d'entrelacs géométriques et un motif tressé sur leur face interne, tandis que l'intérieur du cou est décoré de plumetis et la petite queue en boule est timbrée d'un motif cruciforme. L'allure de la gazelle et son décor rappellent le travail des bronzes omeyyades de Cordoue.

La sphère creuse dépourvue de décor est composée de deux éléments soudés. La corolle est constituée de lames plates découpées en larges pétales lancéolés au pourtour dentelé recouverts de dorure. Elles portent sur la face externe un décor floral de palmes lisses et rinceaux de style mérinide.

Ainsi, les deux parties de ce petit bronze ne semblent pas appartenir à la même période. La partie supérieure, gazelle et tige, a vraisemblablement été fabriquée à Cordoue à l'époque califale. à l'époque mérinide, on y aurait adjoint une sphère et une corolle de pétales, peut-être pour la réutiliser au sommet d'une aquamanile.

View Short Description

Comment date et origine ont été établies:

étude stylistique et comparative avec des pièces omeyyades et mérinides.

Mode d’acquisition par le musée:

Objet de fouille.

Mode d’établissement de la provenance:

Rapport de fouille (Boube 1972).

Bibliographie sélective:

Hassar-Benslimane, J., “Note à propos d'un bronze arabe trouvé au Chellah (Rabat)”, Bulletin d'archéologie marocaine, t. X, 1976, pp. 173-184.

Citation de cette page web:

Naima El Khatib-Boujibar "Petite gazelle en bronze" in Discover Islamic Art , Museum With No Frontiers, 2018. http://www.museumwnf.org/thematicgallery/thg_galleries/database_item.php?itemId=objects;ISL;ma;Mus01;19;fr&id=sculptures

Fiche rédigée par: Naima El Khatib-BoujibarNaima El Khatib-Boujibar

Archéologue et historienne de l'art, titulaire d'une licence en lettres (française), N. Elkhatib-Boujibar a également étudié l'archéologie et l'histoire de l'art à l'Institut d'art et d'archéologie de Paris, l'art islamique et la muséologie à l'École du Louvre (Paris), et suivi des cours à l'Institut d'ethnographie de l'Université de Neuchâtel (Suisse). Elle a occupé plusieurs postes de responsabilité, parmi lesquels directrice des Musées et de l'Archéologie, inspectrice générale des Musées et de l'Archéologie, déléguée régionale du ministère de la Culture.
Elle a dirigé un chantier de fouille durant 20 ans et enseigné à l'Institut national marocain des sciences de l'archéologie et du patrimoine (INSAP). Elle a organisé différentes expositions sur le patrimoine marocain, au Maroc comme à l'étranger, et animé des cycles de conférence, dont celui sur l'art islamique à la “Villa des Arts” à Casablanca.
N. El Khatib-Boujibar a publié différents articles sur le patrimoine archéologique, artistique et architectural marocain, mais aussi sur d'autres sites islamiques et sur les arts mobiliers. Elle a également participé à la rédaction du catalogue Musée Sans Frontières Le Maroc andalou, à la rencontre d'un art de vivre.

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : MO 23